Geek +50 ans, 4D programmer, 23 500 comics, science-fiction, Diablo, mécanique quantique, mathématique,Feynman, série TV et .... abonné au gaz

mercredi 3 mai 2017

L'abstention différenciée



Les instituts de sondage se plantent régulièrement dans leurs prédictions. Ils mesurent des intentions de vote. Or celles-ci ne sont pas sincères.
Les médias nous ont sorti le spécialiste de la sociophysique qu'il a inventée. Serge Galam, qui se dit au passage climato-sceptique, a défini ce qu'il appelle l'abstention différentiée. En gros, le produit de la participation effective et du taux d'intention de vote est ce qui fera qu'un des candidats gagnera ou pas.
La réputation de SG vient du fait qu'il aurait été le seul à prévoir la victoire de Trump et la défaite de Juppé. Par contre, il avait prévu Fillon au second tour. Donc cela fait 2-1. Personnellement, j'avais prévu aussi l'élection de Trump (j'avais écrit un article en juillet 2016 sur mon blog), je n'avais pas prévu la défaite de Juppé mais celle de Fillon oui. Donc aussi 2-1. Pas mal pour un amateur.
Revenons au "modèle" . Tout d'abord, remarquons que pour être valable, il faut connaitre le taux de participation effectif donc APRES l'élection. Donc prédire avec des données qui ne seront connues qu'après la mesure me parait un peu difficile. Deuxième variable utilisée : les intentions de vote. Et l'on retombe sur le problèmes des instituts de sondages pour les mesurer. End of the game.
Si, selon la loi de Murphy sur l'emmerdement maximal le pire est toujours certain, inutile de crier au loup même en l'enveloppant d'un vernis scientifique. Rappelons que lorsque vous votez blanc, vous donnez la moitié de votre voix à chaque candidat. Après le résultat connu, la proportion aura changée. Cela n'est pas de la responsabilité de l'électeur mais de celui qui n'aura pas su convaincre plus d'électeurs que son adversaire. Cela s'appelle la démocratie.

Pour faire pisser les hommes correctement dans des urinoirs, des comportementalistes ont trouvé un moyen infaillible. On dessine une mouche sur l'urinoir. Les hommes, spontanément, visent la mouche (je l'ai fait). Cela fonctionne bien mieux que les injonctions sur des panneaux. C'est une manipulation facile des gens. Pour moi, le vote Macron est la mouche sur l'urinoir. 

mardi 2 mai 2017



 

 Le traitre Emmanuel Goldstein



« Vous allez faire passer Marine Le Pen (MLP) ». La panique du côté d’Emmanuel Macron (EM) est à son comble. Comment ? Un aussi bon candidat qui a autant de soutiens prestigieux ne serait pas en mesure de battre une candidate xénophobe ?

Dans Ouest France de ce jour, un éditorialiste philosophe nous explique que voter blanc c’est donner une partie de son vote au 2 candidats. Donc si MLP fait 51%, 51% de votre vote sera allé à MLP. Donc c’est votre faute. Sauf que. Le raisonnement ne tient pas pour la simple raison que lorsque vous votez blanc, vous donnez 50-50. Ce sont les résultats a posteriori qui détermine la répartition. Donc si MLP gagne, c’est que son adversaire n’a pas été capable de convaincre une majorité de personnes. Pourtant EM est assez sûr de lui pour dire que les 24% de ses électeurs au 1er tour sont plus importants que de faire un pas vers Mélenchon en abrogeant la loi El Khomery qu’il a rédigée.

A propos de Jean-Luc Mélenchon (JLM), il faut que je vous parle de « 1984 » de Georges Orwell. Dans ce livre est décrit une séance d’hystérie collective appelée « Les 2 minutes de la Haine » . On y conspue « le traitre Emmanuel Goldstein » qui est le bouc émissaire ennemi du régime. En 2017, le traitre Emmanuel Goldstein est le traitre JLM. Il est à l’origine de tous les maux.

Encore ce matin, Thomas Legrand sur France Inter dit que c’est à cause de JLM que MLP va passer car 20% des votants du 1er tour pour lui vont voter MLP au second tour car il n’a pas appelé à voter EM. Ceci n’est que la grosse caisse d’une petite musique qu’il fait entendre depuis longtemps mais de manière plus subtile. Nous avons eu l’occasion d’échanger à ce propos sur Twitter.
La réponse tient en plusieurs points :
- Bruno Retailleau, n° 2 de Fillon et Président de la région Pays de la Loire, a pris exactement la même position dans Ouest France  http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/presidentielle-bruno-retailleau-deroule-le-film-de-la-campagne-4956471 et je n’ai pas entendu Thomas Legrand en dire du mal alors qu’il est certain qu’une grande majorité des gens de LR risquent de voter MLP
- si 19% des « insoumis » vont voter pour MLP, cela prouve a contrario que c’est bien JLM qui a fait barrage au 1er tour à MLP en attirant une partie de l’électorat populaire qui a déserté les autres partis. Et on en revient au 19+6=25 et pas de MLP au second tour. J’ai cru déceler (mais je peux me tromper) que justement Hamon était le favori de notre éditorialiste. Son vote a donc permis la situation actuelle.

Il se trouve que je connais une personne qui a voté JLM au 1er tour et qui veut voter MLP au second. Elle fait partie de la classe ouvrière et travaille pourtant dans une entreprise plutôt prospère. Raciste ? Xénophobe ? Même pas. Sa motivation : « MLP est dorénavant la seule qui parle aux ouvriers ». Normal, de la part des socialistes puisqu’ils suivent les conseils de Terra Nova de laisser la classe populaire pour se concentrer sur les classes moyennes.
Mon premier métier ayant été dans la communication, on y apprend que ce qui est important pour que le spectateur s’intéresse à votre publicité c’est la mise en situation d’écoute. Le meilleur moyen est de parler des besoins du consommateur. MLP le fait en parlant des ouvriers comme JLM à la seule différence, qui est énorme, qu’elle n’a aucune fibre sociale et que c’est juste une manipulation. Aujourd’hui, EM s’adresse à ceux qui ont financé sa campagne, pas aux ouvriers. Les efforts vains de Bruno Duvic sur France Inter essayant de faire dire au délégué CFDT de Whirlpool qu’on (dont EM) les avait aidé et qu’il voterai Macron, Il lui rappelle au passage que Berger a appelé à voter Macron. Réponse : ce n’est écrit ni dans la lettre d’engagement ni dans les formations de la CFDT. Fermez le ban.

Maintenant parlons de la falsification de l’histoire par les démocrates de peau de lapin.
1932 : élections présidentielles en Allemagne. Un barrage républicain appelé coalition de Weimar appelle à voter Hindenburg. Résultats : Hindenburg : 53%, Hitler : 37%, Ernst Thälmann (KPD-PC) 10%.

1933 : élections législatives en Allemagne. Résultats
Parti national-socialiste (NSDAP)                     43,9 %
Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD)             18,3 %
Parti communiste d'Allemagne (KPD)                 12,3 %
Parti du centre (Z)                                 11,3 %
etc ….
Avant les élections, Ernst Thälmann et autres cadres du parti sont arrêtés car la propagande nazi impute à un membre de KPD l’incendie du Reichstag. Après les élections, les membres du KPD seront les premiers emprisonnés dans les camps de concentration. Ernst Thälmann mourra à Buchenwald.

JLM porte un triangle rouge sur le revers de sa veste. C’est le symbole à la fois de la lutte contre l’extrême droite, les luttes ouvrières et l’identification des prisonniers politiques dans les camps nazis. J’ai donné quelques citations dans mon précédent article de Goebbels et d’Hitler sur la propagande : en voilà une illustration flagrante. Tous les moyens sont bons pour faire tomber le traitre Mélenchon.

Rosa Luxemburg a écrit « Quiconque souhaite le renforcement de la démocratie devra souhaiter également le renforcement et non pas l’affaiblissement du mouvement socialiste ; renoncer à la lutte pour le socialisme, c’est renoncer en même temps au mouvement ouvrier et à la démocratie elle-même. »

Pour conclure, je vous relaie des textes qui me semblent admirables.
- la lettre à des amis …. de Bruno Gaccio https://www.facebook.com/bruno.gaccio/posts/1036312149831023
- le texte d’Axel Khan sur les bienveillants qui veulent nous faire voter EM
- un texte plus difficile d'accès mais qui explique bien la double contrainte de l'appel au vote barrage de Frederic Lordon http://blog.mondediplo.net/2017-05-03-De-la-prise-d-otages


Je fais partie des 36,12% Insoumis qui ont dit qu’ils voteraient blanc ou nul. Le 7 mai ce sera jour du blanc. 

La position condensée de JLM : https://www.youtube.com/watch?v=wsGkA4TXqyw
La position longue de JLM : https://www.youtube.com/watch?v=HcMV4Fa51Cs
Le résumé de 1984 : https://fr.wikipedia.org/wiki/1984_(roman)
La chronique de Thomas Legrand https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-02-mai-2017
Falsification de l’histoire par le Monde http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/presidentielle-bruno-retailleau-deroule-le-film-de-la-campagne-4956471
Présidentielles de 1932 Allemagne : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_allemande_de_1932
Législatives de 1933 Allemagne : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_allemandes_de_mars_1933
Le triangle rouge. https://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_rouge

mardi 25 avril 2017



 19+6 = 25


19+6 = 25 et pas de Marine Le Pen au second tour. Les faits et l’arithmétique sont têtus, les électeurs de Benoit Hamon ont créé les conditions objectives de l’arrivée de MLP au second tour et la disparition de la gauche de la présidentielle. J’en veux moins à tous ceux qui ont voté pour les autres candidats par conviction qu’à ceux qui n’ont été que les idiots utiles de la classe dominante.
Pourtant en début de leur campagne que n’avons nous pas entendu sur le thème « Mélenchon doit se rallier à Hamon » quand les sondages étaient encore favorables. Au fur et à mesure on ne les a plus entendu. De même un « pacte de non agression » avait été convenu entre les deux candidats. Mélenchon l’a respecté, Hamon l’a violé à la première occasion. Mais on appelle cela la culture maison. 

On les avait prévenu.


Il n’ont pas voulu entendre et certains même disent maintenant que c’est la faute de Mélenchon.

Aujourd’hui, le grand problème pour la classe dominante ce n’est pas MLP mais Mélenchon. S’il n’y a qu’un élément de preuve que JLM était le seul à remettre en cause son pouvoir, c’est bien celui-là. Une propagande que Goebbels n’aurait pas renié s’est déchainée pendant la campagne contre Mélenchon : ALBA, Poutine, Syrie . Foin d’arguments rationnels (Cf vidéo Osons causer), l’ennemi devait être abattu. Toutes ces belles âmes qui appellent à faire barrage ont été les premières à utiliser des méthodes dégueulasses décrites dans « Mein Kampf »  par Hitler.

Dis-moi les méthodes que tu utilises, je te dirais qui tu es.

Soyons clair. Ce n’est pas un complot qui a été orchestré et continue de l’être, c’est la lutte des classes. On a essayé de nous faire croire qu’elle avait disparu. Car le système néolibéral ne veut voir que des consommateurs qui maximisent leur bien-être suivant leurs ressources. 

Il est paradoxal qu’une France qui a tous les stigmates du néo-pétainisme et qui va voter les pleins pouvoirs à la finance appelle à voter contre les nostalgiques de Vichy. Car si le néolibéralisme n’a aucune mémoire, il existe quand même une histoire. En 1940, le discours majoritaire était «Soyons réaliste, l’Allemagne est la plus forte », « la France est en déclin car elle n’est pas vertueuse », …  De nos jours comme à cette époque il y a plus de collaboration que de résistance.

Maintenant passons au vote castor. ou la démocratie du barrage. C’est devenu systématique : au premier tour, vous votez selon votre choix; au second, vous faites barrage. Ce n’est même plus un choix, c’est une injonction. Le système néolibéral a développé la pensée réflexe (en médecine on parle d’arc-réflexe médullaire) . On entretient la peur ou le stress pour court-circuiter le cortex et la réflexion. Cela permet de ne pas poser les questions qui fâchent. On manipule encore une fois les foules crédules en utilisant les méthodes les plus abjectes. "La propagande fonctionne mieux quand ceux qui sont manipulés sont confiants qu'ils agissent de leurs propres volontés" -Goebbels.

Demandez à ceux qui ont fait barrage en région PACA et qui ont vu des mesures prises par Estrosi que même le FN n’aurait pas oser prendre.
Qui se rappelle de Jean-Pierre MASSERET pour les régionales du Grand Est ? Investi PS, il a décidé de rester contre l’avis du PS qui lui a retiré l’investiture. On l’a accusé de faire le jeu du FN sachant que  Philippot était arrivé en tête au premier tour. Résultat : l’Union de la droite est arrivé en tête avec la majorité absolue, Philippot a été blackboullé et Masseret continue de siéger à la région. Sans lui, il est même possible que le FN aurait eu plus de pouvoir. La catastrophe prévue n’est pas arrivée.

Pour conclure, leur barrage n’est qu’une digue qui sera submergée à un moment ou un autre si l’on continue comme actuellement, ce qui est bien parti pour les 5 prochaines années. L’élasticité de la patience du peuple est déjà bien étirée. A un moment ou un autre, l’élastique pètera dans les doigts d’une classe supérieure gloutonne.

Hitler ? Goebbels ? Caricatural ? Réfléchissez-y les gens et regardez les vidéos. Pour moi, le fascisme de la bien pensance invite de faire barrage au fascisme brun en votant pour un fascisme financier. Il suffit de voir les réactions des bourses européennes et mondiales, des politiques européens (même Tsipras a été de son petit billet de félicitation à Macron soutenu par le bon Dr Schaüble fossoyeur de la Grèce). Le capitalisme s’accommode très bien des dictatures donc MLP ne lui fait pas peur. 

En 1995, Chirac a été élu sur le thème de la fracture sociale. En 2002, Le Pen au second tour. J’ai voté Chirac à l’époque. Depuis, 3 quinquennats. Le Pen au second tour. Et c’est la faute à Mélenchon? Qui a crée les conditions objectives à ce vote ? Mélenchon ? Qui a préféré que MLP soit au second tour qu’une candidature de gauche. Mélenchon ? Qui a été affronter MLP dans son fief et a perdu à cause d’un vote PS local corrompu? Macron ? Hamon ? Qui a gagné un procès contre MLP pour l’avoir traité de fasciste ? Macron ? Hamon ?

En fait, JLM subit le même traitement que Corbyn en Angleterre ou Sanders aux USA, le tir de barrage de la classe dirigeante.

Le 7 mai, je voterai blanc. Et c’est mon droit.

Ajout du 10/07/2017 :
Pour tous les "naïfs" qui croyait en Hamon la preuve que ce qui était important pour le PS était bien l'élimination de Mélenchon et pas faire barrage à MLP. Pour cotoyer des socialistes ayant fait partie des instances du PS, il suffit de les écouter pour entendre la haine envers JLM : "un manipulateur", "une brute", et j'en passe des meilleurs.
Par ailleurs, on entend beaucoup de "Mélenchon est parano et complotiste. Ce genre d'accusation avait pas mal cour en URSS. Le fascisme rampant fait rage.
La "confession" de Hamon : http://www.bfmtv.com/politique/pour-hamon-les-socialistes-auraient-perdu-la-presidentielle-quelle-que-soit-l-identite-du-candidat-1213225.html
La psychiatrie punitive en URSS : https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychiatrie_punitive_en_URSS


Voter Hamon ou Mélenchon : https://www.youtube.com/watch?v=JP1GLTPjZeo
Les intox sur JLM : https://www.youtube.com/watch?v=Xcp-H3WVBK4
Le libéralisme est un fascisme : http://www.lesoir.be/1137303/article/debats/cartes-blanches/2016-03-01/neoliberalisme-est-un-fascisme
Résultat régionales grand Est : http://election-regionale.linternaute.com/resultats/grand-est/region-44
La satisfaction des banquiers http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/effet-macron-pourquoi-les-banques-s-envolent-en-bourse-695517.html